Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment choisir le type de protection différentielle en shéma TT ?

Dans les installations électriques, les contacts directs et indirects sont toujours associés à un courant de défaut qui ne revient pas à la source par les conducteurs actifs. Ils représentent un danger pour les personnes et pour les biens. C’est pourquoi les DDR « Dispositifs Différentiels Résiduels », dont la fonction de base est de détecter les courants différentiels résiduels, sont très utilisés et indispensables avec le schéma de liaison à la terre TT.

La norme sur les exigences générales pour les dispositifs de protection à courant différentiel résiduel définit trois types de DDR suivant la caractéristique du courant de défaut :

type AC : DDR pour lequel le déclenchement est assuré pour des courants alternatifs sinusoïdaux différentiels résiduels, sans composante continue.

type A : DDR pour lequel le déclenchement est assuré pour des courants alternatifs sinusoïdaux différentiels résiduels, en présence de courants continus pulsatoires différentiels résiduels spécifiés.

type B : DDR pour lequel le déclenchement est assuré pour des courants identiques à ceux du type A, pour des courants continus différentiels résiduels qui peuvent résulter d’un redressement triphasé.

Les gammes de DDR de la marque Schneider Electric comprennent différents types de DDR permettant une protection contre les défauts d’isolement adaptée à chaque application. Le tableau ci-dessous indique le type de DDR à installer en fonction des perturbations probables au point d’installation.

Nota : dans le cadre d'une utilisation dans un environnement agressif (atmosphère corrosive, poussière, piscine, ...), il faudra respecter les dispositions de la norme NFC 15 100 chapitre 512.2.6, tableau 51A.

Voici quelques exemples d'usages :

type AC : pour usage courant (prises de courant d'usage général, éclairage, chauff-eau, chauffage électrique), protégé contre les déclenchements intempestifs dus aux surtensions passagères (coup de foudre, manoeuvre d'appareillage sur le réseau)

type A : pour appareils à fort appel de charge à la mise en route : plaque de cuisson induction, lave linge, prise de recharge véhicule électrique

type Fsi ou  Asi (immunisé) : pour les installations présentant d'importants risques de déclenchement intempestifs,  comme les équipements contenant variateurs de vitesse ou carte électronique en milieu sensible (réseau perturbé, zone foudre) ou comme les équipements sensibles nécessitant une protection  particulière (congélateur, alarme, matériel informatique, pompe à chaleur)

type B : s'impose pour les applications alimentées en triphasé lorsque le matériel de classe 1 est susceptible de produire des courants de défaut à composante continue (régulateur et variateur de vitesse, onduleur, chargeurs de batteries, alimentations secourues)

Exemples d'appareillage :

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?