Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le Global website pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisissez un pays ou une région

  • Schneider Electric présente « End to End Traceability » une nouvelle application pour assurer la traçabilité totale des produits agroalimentaires

Default Alternative Text
  • Schneider Electric enrichit son offre EcoStruxure for Food & Beverage d’un module de suivi de la traçabilité 
  • Le nouveau prototype combine l'expertise de Schneider Electric sur segment agroalimentaire et celle de Microsoft dans le domaine de blockchain 
  • La mission commune de Schneider Electric et Microsoft est d’aider à proposer une alimentation durable 

Ittigen/Berne, le 3 mai 2018 – Garantir la traçabilité complète de leurs produits est devenu un enjeu majeur pour tous les acteurs de l’industrie alimentaire et des boissons. Pour assurer le contrôle sur toute la châine de production, Schneider Electric propose le nouvel outil « End to End Traceability ». A cette fin, Schneider Electric combine son savoir-faire dans le secteur agroalimentaire avec la compétence de Microsoft en matière de blockchain. 

Complexification des chaînes d’approvisionnement, durcissement réglementaire, exigences accrues des consommateurs, les industriels de l’agroalimentaire mettent la traçabilité de leurs produits au centre de leurs préoccupations. Réputation, conformité réglementaire, compétitivité, et coûts, les enjeux sont nombreux. Une étude de Allianz Global Corporate & Specialty, publiée fin 2017, estime à 9,5 millions de dollars le coût moyen des demandes d'indemnisation pour un rappel de produits. L’agroalimentaire se classe au second rang des secteurs les plus impactés, juste derrière l’automobile. La traçabilité des produits est complexe à établir dans l’agroalimentaire car beaucoup d’acteurs sont concernés de l’amont à l’aval : producteurs, fournisseurs, industriels, distributeurs ou encore transporteurs.

La traçabilité assurée pour l’ensemble de la chaîne de production 

Lors de son Innovation Summit à Paris les 5 et 6 avril 2018, Schneider Electric a dévoilé son concept pour la nouvelle application « End-to-End-Traceability » qui fait partie de EcoStruxure for Industry. « Cette solution permet notamment de faciliter les rappels de produits bien plus rapidement », assure Benjamin Jude, Architecte Solution en charge du segment agroalimentaire chez Schneider Electric. 

Passeport électronique pour chaque produit 

Fort de son expertise dans le domaine de l’agroalimentaire, avec 21 des 25 plus grandes entreprises de l’agroalimentaire parmi ses clients, Schneider Electric a travaillé avec un groupe de produits frais, un distributeur et un transporteur pour mettre au point un prototype pour la partie aval de « End to End Traceability ». « Grâce à ce prototype, ces acteurs peuvent construire le passeport électronique d’un produit afin de traiter de façon totalement automatisée les contrats qui les lient », détaille Benjamin Jude. « Par exemple, il sera possible de garantir le respect de la chaîne du froid grâce à l’IoT ». Outre la traçabilité totale des produits, « End to End Traceability » permettra également de gagner du temps en avertissant en temps réel le distributeur de tout retard de livraison ou de production. 

Combiner le savoir-faire industriel de Schneider Electric avec l’expertise blockchain de Microsoft 

« End to End Traceability » incorpore le meilleur de la technologie Schneider Electric, notamment les capteurs (choc, humidité…) de Telemecanique Sensors et « click to cloud », système de remontée d’information sécurisée depuis les objets connectés comme les capteurs. Pour gérer efficacement l’ensemble des données récupérées de ces nombreuses sources, Schneider Electric a ensuite fait appel à son partenaire Microsoft, à sa plateforme cloud Azure et à sa connaissance de la technologie blockchain. 

« La blockchain est une technologie numérique permettant aux parties-prenantes d’un même écosystème de partager automatiquement et de façon sécurisée leurs informations », explique Thomas Conté, Ingénieur cloud et évangéliste blockchain chez Microsoft. « La transparence qu’elle entraîne génère de la confiance entre tous les membres », ajoute-t-il. Microsoft a accompagné Schneider Electric dans la sélection de la technologie blockchain la plus adaptée et dans sa mise en œuvre rapide grâce à Azure Blockchain as a Service. « Les smart contracts utilisent les informations partagées par toutes les parties prenantes pour automatiser certaines tâches (paiement, rappels de produits…) et faciliter la collaboration entre les membres, » détaille Thomas Conté. Ce sont ces derniers qui exécuteront automatiquement les conditions de services déterminées entre les différentes parties prenantes (délais de livraison, respect des niveaux de température, d’humidité, chocs…). Chaque relevé télémétrique est archivé de façon sécurisée dans la blockchain et accessibles à toutes les parties prenantes, assurant ainsi la traçabilité. Le protocole utilisé (Ethereum) et la gouvernance visée (blockchain de consortium) permettent, enfin, de développer un projet à très faible impact énergétique. 

Schneider Electric, Microsoft et leurs partenaires prévoient de poursuivre le PoC sur les prochains mois avant commercialisation.

Votre contact avec le service de presse de Schneider Electric

Votre contact pour toutes demandes journalistiques

Philipp Metzler / Andy Dreckmann / Marlen Steiner


C-Factor AG

Votre contact pour média et publicité

Alexander Pasch 

Schneider Electric Media Strategist Brand & Marketing